logo tutos photo

logo fraaamed.com - photographie en édition limitée

Convertir une image en noir et blanc (NB)

Tutoriel sur différentes techniques avancées, dans plusieurs logiciels, permettant de créer une photo en noir et blanc.

1. Principe général du noir et blanc

Avant de parler de retouches et de fichiers numériques, prenons quelques instants pour parler de la photo en noir et blanc en général et à la prise de vue. En effet, comme pour toutes photos, la photo en noir et blanc se fait d'abord à la prise de vue.
Pour faire une bonne photo en noir et blanc, il faut de préférence de forts contrastes et/ou beaucoup de nuances de gris différentes. Comme il n'y aura, par définition, aucune couleur, tout le rendu de la photo dépend donc forcément des nuances de gris.

Ainsi, la difficulté principale du noir et blanc tient donc à notre capacité à voir en nuances de gris, c'est-à-dire de voir sans se laisser "perturber" par les couleurs. Ceci n'est pas forcément facile au début, tant nous sommes habitué à percevoir les couleurs. Par exemple, le rouge et le bleu nous semblent très différents, et ils le sont, en termes de couleur. Mais lorsque qu'on dé-sature complètement ces deux couleurs, les gris que l'on obtient sont identiques !
Dans un premier temps, pour vous entraîner à voir en nuances de gris, il peut être utile de prendre certaines de vos photos en couleurs et de les dé-saturer complètement. Avant de le faire, essayez de vous imaginer le résultat, puis comparez avec ce que vous obtenez après avoir supprimé la couleur.

Par ailleurs, pour augmenter vos chances d'avoir une bonne photo en noir et blanc, chercher à photographier plutôt des scènes avec des contrastes élevés, soit en juxtaposant des objets très clairs et très foncé sur la même image, soit en cherchant ou créant des éclairages qui génèrent de forts contrastes (voir la page gestion de la lumière).
Enfin, même si vous voulez que votre image finale soit en noir et blanc, prenez toujours vos photos en couleurs, car cela va permettre beaucoup plus de possibilité au niveau de la retouche.

Plus concrètement, la passage d'une photo en noir et blanc est basé sur deux principales catégories de techniques :
  • la retouche du contraste et de la luminosité de certaines zones de l'image (à l'aide des outils de sélections);
  • la retouche de la luminosité de certaines couleurs de l'image.
La première catégorie de techniques est "standard", dans le sens où elle n'est pas limitée au passage d'un photo couleur en noir et blanc. Par exemple, vous pouvez sélectionner le sujet principal de l'image et augmenter sa luminosité et/ou sélectionner l'arrière plan pour l'assombrir (ceci aussi bien sur une photo en couleur qu'en noir et blanc).
La seconde catégorie de techniques est par contre très spécifique à la conversion d'une image en noir et blanc. Par exemple, vous pouvez dans certains logiciels appliquer des filtres de couleurs (dont l'effet est similaire aux filtres de couleurs utilisés pour la photo argentique). Le principe est assez simple : un filtre coloré éclaircit les objets de la même couleur que le filtre, et assombrit les objets dont la couleur est complémentaire à celle du filtre (voir l'exemple ci-dessous).

Les couleurs complémentaires sont celles qui sont diamétralement opposées sur la roue chromatique (figure 1):
  1. roue chromatique standard, on peut voir notamment que le bleu et l'orangé sont deux couleur complémentaire (diamétralement opposées sur la roue);
  2. si on dé-sature simplement (sans filtre) cette roue chromatique, on peut voir que le bleu et le rouge ou l'orangé ont des valeurs de gris similaires;
  3. si on dé-sature cette roue chromatique en appliquant un filtre rouge, le bleu et le rouge ou l'orangé ont des valeurs de gris assez différentes.

Figure 1. Roue chromatique.

Outil Netteté (Figure)
Pour la pratique, voici les effets et recommandations d'usage des filtres de couleur les plus courants :
  • Filtre vert : éclaircit les verts et assombris les rouges. Met en valeur les feuillages, contraste les différentes essences, assombrit p. ex. les fleurs dans les teintes rouges. Utile pour les gros plans de plantes, les paysages avec étendues d'eau. En portrait, fonce le rouge à lèvres et rend le teint halé, améliore le rendu de la peau pour les prises de vues en extérieur.
  • Filtre jaune : éclaircit les jaunes et assombris les bleus/violets. Filtre universel pour les paysages. Rends les nuances plus naturelles, contrastes doux. Fonce légèrement le ciel ou de la mer, fait ressortir légèrement les nuages. Eclaircit fortement les plages et un peu la verdure. Améliore les lointains en altitude. Estompe un peu la brume. et un peu de bleu/violet.
  • Filtre orange : éclaircit les jaunes/oranges et assombris les bleus/violets. Eclaircit légèrement les plages et les pierres. Créé d'assez forts contrastes. Affaiblit notablement la brume. Très utile pour les longues distance. Utile aussi en contre jour en montagne.
  • Filtre rouge : éclaircit les rouges et assombrit les bleus/verts. Fait fortement ressortir les nuages; dramatise un ciel bleu. Fait bien ressortir la pierre des architectures et les textures. Augmente fortement le contraste général de l'image. Accroît l'éclat d'un coucher de soleil. Assombrit les feuillages. Supprime l'atmosphère brumeuse.
Ainsi, en utilisant ces filtres, vous pouvez traduire en noir et blanc des différences entre certaines couleurs. La plupart des méthodes de retouches en numérique fonctionnent selon ce principe, bien qu'il y ait plusieurs moyens d'y parvenir (voir les détails techniques par logiciels ci-dessous)

Retour en haut de page

2. Détails techniques par logiciels

Retour en haut de page

Tutos Photo est aussi sur Facebook


Cliquez ici pour partager cette page sur Facebook

Pour encore plus de tutos :


Visitez aussi www.exifs.ch,
expo/vente & services photo



© Guillaume Fürst, 2010-2016. Mis à jour le 3 janvier 2016.

Visitez également www.exifs.ch et www.amazentropyc.net